Pierre Ory, nouveau préfet de Maine-et-Loire, prend ses fonctions

06/12/2020

Le nouveau préfet de Maine-et-Loire, Pierre Ory, a pris ses fonctions ce lundi matin, dans un calme inhabituel, en déposant une gerbe au pied du monument aux morts de la place du général Leclerc, à Angers.

Pierre Ory, préfet de Maine-et-Loire

Pierre Ory, nouveau préfet de Maine-et-Loire – Villactu.fr

Comme le veut la tradition, Pierre Ory, nouveau préfet de Maine-et-Loire, a pris ses fonctions ce lundi 23 novembre en déposant une gerbe au pied du monument aux morts de la place Leclerc, à Angers. Préfet des Vosges pendant près de trois ans, il a ensuite invité la presse pour un moment d’échanges.

« Je ne connaissais pas l’Anjou, mais le Maine-et-Loire est un département qui a une belle image, explique le lorrain d’origine. C’est un département avec des enjeux importants en raison de sa population ».

Une arrivée sous le signe de la Covid-19

« J’arrive dans un contexte particulier et dans un environnement dégradé sur le plan sanitaire. Lorsqu’un préfet arrive dans un nouveau département, il voit beaucoup de monde. Ce matin, ce n’était pas un dépôt de gerbe très traditionnel pour un préfet », estime le successeur de René Bidal.

« Je viens d’un département qui a été particulièrement touché par la première vague de l’épidémie. J’ai été marqué par ce printemps très difficile. A l’époque, nous étions heureux que des départements comme le Maine-et-Loire accueillent des malades du Grand-Est. J’arrive dans un département qui connaît une évolution plus favorable depuis quelques jours. Cela doit nous inciter à ne pas relâcher les efforts. C’est précisément parce que les indicateurs sont meilleurs depuis quelques jours que l’on doit renforcer notre discipline collective. La situation reste fragile. Nous avons des semaines compliquées devant nous », pense Pierre Ory.

Un préfet qui aime le terrain

« Je suis quelqu’un de très pragmatique qui aime aller sur le terrain. J’aborde mes nouvelles fonctions avec modestie en étant à l’écoute des acteurs du territoire. J’essaie d’expliquer ce que je fais et m’attèle à faire ce que j’ai dit que j’allais faire. Après plus de trente ans d’engagement aux services de l’Etat, on me reconnaît une accessibilité. J’ai déjà rencontré plusieurs élus du département comme Christophe Béchu et Christian Gillet. Je vais devoir apprendre ce territoire et aller à la rencontre des différents acteurs ».

La crise sanitaire comme dossier prioritaire

Sans surprise, le dossier prioritaire du nouveau préfet sera la gestation de la crise sanitaire. « Le plan de relance fait partie des dossiers incontournables également. Il y aura ensuite des dossiers plus traditionnels comme les questions de sécurité routière. Le Maine-et-Loire est un département très agricole. Je compte aller au contact de la profession avec de nombreux points de préoccupation actuellement. La crise sanitaire nous a rappelé le rôle important que joue l’agriculture pour nourrir le pays ».

Le nouveau préfet devra également gérer le dossier de la chasse, notamment en période de confinement. L’arrêté qu’avait pris par son prédécesseur autorisant « certaines actions de chasse visant la régulation des espèces » a récemment été attaqué en justice par l’association de protection des animaux One Voice. « Comme préfet des Vosges j’avais pris un arrêté autorisant des prélèvements et j’aurai fait pareil dans le Maine-et-Loire ».